[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site] [le casernement]
[le casernement]

Traverse Abri N° 7

  



Dans l'entrée, une culée évidée de 4,3m de long et de 1,9m de large, Modèle 1879, voutée en cul de four pour mieux soutenir le talus.

Puis, un abri de combat pour les servants des deux pièces adjacentes. C'est un local vouté en plein cintre de 6m de long et 2.5m de large, terrassé de tous côtés (2 à 3m de couverture verticale).

Au plafond, les matériels de manutention et d'entretien pour le services des armes (poussoir, repoussoir, extracteur de fusée, écouvillons de canon et de chambre).

Sur les côtés, bancs pour les servants et rateliers pour leurs armes individuelles.

Puis, deux bras de traverse (gauche et droite) avec sortie latérale sur les plates-formes d'artillerie correspondantes juste derrière la crète de feu, avec accès en retour vers l'arrière pour éviter l'entrée d'éclats d'obus ennemis dans l'abri. Au centre du plafond, un puits d'aération.

Ensuite, un magasin contenant les coups prêts à l'emploi correspondant à la consommation journalière des deux canons adjacents. En temps de paix, seule une dotation de sureté est en place.


"Avant la crise de l'obus torpille, les obus sont préparés dans la culée d'entrée. La poudre inutilisée est stockée dans l'abri-traverse n°5, qui est en fait un magasin d'artillerie".           


Sur le dessus, un emplacement topographiquement relevé et répertorié en coordonnées Lambert, est dédié à l'officier de tir du front Est. Avec ses matériels (théodolite, goniomètre, graphomètre à pinnules) il prépare les tirs et les dirige (lunette d'observation Mle 1879) tant que la situation le permet. Il est protégé des intempéries par un abri de forme triangulaire.